Mon histoire des Jeux du Canada: Ryan Shay

vendredi, 4th May 2018

La raison d’être des Jeux du Canada est de susciter le rêve et de former des champions. Ryan Shay en fait déjà rêver plus d’un et c’est de toute évidence un champion.

Sa vie a changé à jamais le 10 janvier 2013, le jour du grave accident de voiture qui l’a rendu quadriplégique.  

« Ce jour marque le début de ma nouvelle vie », explique Ryan. 

Depuis son accident, il refuse de sombrer dans le pessimisme. 

« J’étais plutôt optimiste dès le départ et je n’ai jamais perdu l’espoir ni le moral, se rappelle le Néo-Écossais. J’ai toujours été moi-même, donc j’imagine que l’accident a fait ressortir ma force de caractère. »

Sportif depuis toujours, sa nouvelle ambition était de devenir un para-athlète dominant en athlétisme. C’est alors que s’est présentée une occasion inattendue qu’il ne pouvait refuser : porter les couleurs de l’équipe de basketball en fauteuil roulant aux Jeux d’hiver du Canada 2015.

Ryan, qui s’est joint à l’équipe de la Nouvelle-Écosse à la dernière minute et qui n’avait jamais pratiqué ce sport, a fait montre d’une incroyable capacité adaptation. 

« Quand ils m’ont contacté, ils m’ont dit qu’ils avaient besoin d’un joueur de ma catégorie et m’ont invité à venir m’entraîner avec eux. J’y suis allé et j’ai eu beaucoup de plaisir. Les gens que j’ai rencontrés étaient si formidables que j’ai décidé de rester. »

Ryan veut être une source d’inspiration. 

« On fait avec ce que la vie nous a donné. Il faut faire de son mieux et toujours voir le bon côté des choses pour aller le plus loin possible. » 

Ryan s’est vu offrir une autre chance de représenter la Nouvelle-Écosse deux ans plus tard, aux Jeux d’été du Canada 2017, à Winnipeg.

La semaine a merveilleusement bien commencé par une poignée de main et une photo avec le premier ministre lors de la cérémonie d’ouverture. 

« J’ai assisté à des cérémonies autochtones, à un spectacle mettant en vedette des artistes comme Serena Ryder, à l’allumage du flambeau, mais surtout, j’ai eu la chance de serrer la main de Justin Trudeau et de prendre une photo avec lui, se réjouit Ryan. Quelle chance et quel début de semaine formidable! »

Plus tard dans la semaine, il a participé aux épreuves et récolté la première médaille des Jeux pour sa province, soit l’argent au lancer du disque. 

Par sa force, sa détermination et sa ténacité, Ryan incarne parfaitement l’esprit des Jeux du Canada, et nous sommes chanceux de le compter parmi nos anciens.