Assurer un milieu sportif sain et respectueux : le Conseil des Jeux du Canada agit pour protéger les athlètes

mardi, 5th juin 2018

 

Réaction aux déclarations des victimes de Bertrand Charest

 

Ottawa, le 5 juin 2018. – Le Conseil des Jeux du Canada souhaite se joindre à la communauté sportive pour exprimer son soutien aux victimes de Bertrand Charest qui ont pris la parole publiquement.

 

Nous admirons le courage dont ont fait preuve Amélie-Frédérique Gagnon, Gail Kelly, Anna Prchal et Geneviè​ve Simard pour sortir de l’ombre et raconter les horreurs qu’elles ont endurées. Le sujet est de la plus haute importance, et ces prises de parole vont de toute évidence contribuer à protéger les futures générations d’athlètes. Nous encourageons fortement la communauté sportive à suivre l’exemple de ces femmes et à faire front commun pour améliorer la sécurité des athlètes.

 

« Les athlètes et les parents doivent avoir confiance dans le milieu du sport et la sécurité qu’il assure. Peu importe l’âge, le sexe ou le sport pratiqué, la sécurité et le respect doivent demeurer au centre des priorités sans aucune exception. Cela doit être compris et soutenu par tous les intervenants du milieu sportif, de l’initiation à la haute performance. C’est essentiel pour notre société », souligne Tom Quinn, président du Conseil des Jeux du Canada.

 

Le Conseil des Jeux du Canada et les sociétés hôtesses souhaitent réaffirmer leur engagement à maintenir des conditions favorisant un milieu sain et respectueux pour tous leurs participants. En collaboration avec nos partenaires, nous continuerons de travailler à la prévention de toute forme de harcèlement en mettant en place les processus nécessaires pour protéger toutes les personnes impliquées dans les Jeux du Canada.